Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Symptômes de la grippe :
les bons réflexes phyto

Les bons réflexes phyto en cas de grippe

Très contagieuse, l’épidémie de grippe se propage au moment où nos défenses immunitaires sont affaiblies par le froid, le stress ou un manque de vitamine D, qui joue un rôle clé dans l’immunité. La phytothérapie constitue une arme de choix pour contrer le virus, soutenir votre système immunitaire et, si la maladie est déclarée, atténuer les symptômes désagréables, liés en particulier aux poussées de fièvre.

Pour se protéger et prévenir les attaques grippales, on utilise en priorité l’huile essentielle de ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) et d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) en diffusion. Dans un diffuseur à ultrasons (ou nébulisateur), déposez cinq gouttes de chaque huile. Leur action antivirale et anti-infectieuse permet d’assainir l’atmosphère en limitant la multiplication du virus.

Si votre entourage commence à présenter des symptômes grippaux, l’échinacée (Echinacea purpurea), sous forme de teinture mère, sera une précieuse alliée. Son action immunostimulante va augmenter le taux de globules blancs et les aider à phagocyter (ingérer et détruire) l’intrus plus facilement s’il pénètre les barrières immunitaires.

Un extrait de qualité doit picoter sur la langue et faire saliver. Prendre trois cuillères à café par jour pendant dix jours en gardant bien le produit pendant quelques minutes au contact de la muqueuse buccale, porte d’entrée du virus. On pourra compléter cette stratégie préventive avec la prise d’un extrait de propolis, qui fortifie l’organisme et le protège des attaques virales.

Le sureau noir, ennemi naturel de la grippe

Fièvre, courbatures, maux de tête, frissons, toux, fatigue : dès les premiers symptômes, réagissez. Pour soutenir le corps dans son combat contre le virus et apaiser les symptômes, optez pour une tisane antivirale, diaphorétique (favorisant la transpiration, qui est bénéfique) et réconfortante, composée de fleurs et baies de sureau noir (Sambucus nigra), de fleurs de bouillon blanc (Verbascum thapsus) et de fleurs de reine-des-prés (Filipendula ulmaria).

Les fleurs de sureau font tomber la fièvre tout en activant la transpiration. Elles vont abaisser la température sans supprimer la fièvre, nécessaire pour activer le processus immunitaire. Son astringence associée à ses propriétés décongestionnantes, anti-inflammatoires et toniques sur les muqueuses pulmonaires en fait une plante de choix pour dégager les voies respiratoires.

Les baies du sureau sont immunostimulantes, anti-infectieuses et antivirales. L’association fruits-fleurs est donc une synergie gagnante qui permet de drainer les toxines. Le sureau est très actif sur le virus de la grippe puisqu’il désactive la neuraminidase, enzyme utilisée par ce dernier pour pénétrer les...

cellules de notre organisme. La grippe sera donc moins intense et de plus courte durée.

Calmer la toux et atténuer les courbatures

La reine-des-prés contient de l’acide salicylique dont le dérivé de synthèse est utilisé dans l’aspirine. À la fois analgésique et anti-inflammatoire, elle permet de diminuer l’intensité des courbatures fébriles. Les mucilages des fleurs de bouillon blanc et de sureau sont excellents pour liquéfier, réduire et régulariser la sécrétion des mucosités épaisses contenues dans les sinus, et à les évacuer grâce à la toux. Le bouillon blanc va aussi calmer la toux sèche et douloureuse.

À faire : utiliser 5 g de chaque plante séchée et 2 g de baies séchées de sureau pour un litre d’eau. Faire infuser dans l’eau bouillante durant 15 à 20 minutes et bien filtrer pour ne pas être gêné par les fins poils du bouillon blanc. Pour une meilleure efficacité, la tisane sera bue la plus chaude possible. Elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes et les enfants en dessous de 2 ans. Pour les enfants plus âgés, remplacez la reine-des-prés par la même quantité de fleurs de camomille allemande (Matricaria recutita).

Si la toux devient productive, utiliser le thym (Thymus vulgaris) qui, grâce au thymol contenu dans son huile essentielle, a des effets antispasmodiques et expectorants. Il doit être bien aromatique pour une action thérapeutique optimale. On l’associe à l’aunée, grande désinfectante des bronches qui contribue à la guérison de l’infection.

À faire : préparer une décoction à partir de 8 g de racines d’aunée (Inula helenium) pour un demi-litre d’eau pendant 5 minutes à couvert puis coupez le feu, ajoutez 5 g de feuilles de thym. Laissez infuser 10 minutes puis filtrez. Boire chaud tous les jours jusqu’à amélioration des symptômes.

Et la grippe chez les enfants ?

Chez les jeunes enfants à partir de 6 ans, on pensera à l’échinacée qui sera dosée en fonction du poids : 1 ml soit environ 20 gouttes pour 10 kg, 3 fois par jour. Pour calmer sa toux et décongestionner les voies respiratoires, on misera sur un sirop de thym. Laisser infuser une grosse poignée de thym ciselé dans 250 ml d’eau bouillante.

À faire : Laisser refroidir et ajouter 500 ml de miel. Prendre 5 ml 3 à 4 fois par jour. La préparation se conserve plusieurs jours au frigo. Le sirop anti grippe (lien ci-dessous) est aussi une bonne alternative au sirop de thym.

Enfin, n’oubliez pas que pendant toutes les phases de la maladie, il est important de bien se reposer, de s’hydrater suffisamment tout en adoptant une alimentation légère composée de fruits et légumes colorés.

Contre-indications

  • L’huile essentielle de ravintsara est déconseillée aux enfants de moins de 3 ans ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes.
  • L’échinacée est à éviter en cas de maladie auto-immune et en cas de prise d’immunosuppresseurs.
  • Ne pas utiliser la reine-des-prés en cas d’allergie à l’aspirine, de prise d’anticoagulants et la consommer loin de la prise de tout médicament.
  • Pour les enfants en bas âge, la température doit être surveillée de près en cas de forte fièvre.

Sources

“Study on Subcritical Fluid Extraction of Essential Oil from Cinnamomum camphora and Its Antibacterial Activity”, Zhou HX, Li ZH, Fu XJ, Zhang H., dans Zhong Yao Cai (Journal of Chinese medicinal materials, 2016).

“Antiviral compound screening, peptide designing, and protein network construction of influenza a virus (strain a/Puerto Rico/8/1934 H1N1)”, Saikia S, Bordoloi M, Sarmah R, Kolita B., dans Drug Dev Res. (2018).

“Applications of the phytomedicine Echinacea purpurea (Purple Coneflower) in infectious diseases”, Hudson JB., dans J Biomed Biotechnol (2012).

The Healing Power of Echinacea, Goldenseal, and Other Immune System Herbs, par Paul Bergner, éd. Prima Pub (1997).

“In vitro and in vivo assessment of meadowsweet (Filipendula ulmaria) as anti-inflammatory agent”, Katanić J, Boroja T, Mihailović V, Nikles S, Pan SP, Rosić G, Selaković D, Joksimović J, Mitrović S, Bauer R, dans J Ethnopharmacol (2016).

“A Review of the Antiviral Properties of Black Elder (Sambucus nigra L.) Products”, Porter RS, Bode RF, dans Phytother Res. (2017).

“Interfering With Lipid Raft Association: A Mechanism to Control Influenza Virus Infection By Sambucus Nigra”, Shahsavandi S, Ebrahimi MM, Hasaninejad Farahani A., dans Iran J Pharm Res. (2017).

“Inhibition of several strains of influenza virus in vitro and reduction of symptoms by an elderberry extract (Sambucus nigra L.) during an outbreak of influenza B Panama”, Zakay-Rones Z, Varsano N, Zlotnik M, Manor O, Regev L, Schlesinger M, Mumcuoglu M., dans J Altern Complement Med. (1995).

“Thymus vulgaris L. extract has antimicrobial and anti-inflammatory effects in the absence of cytotoxicity and genotoxicity”, Oliveira JR, de Jesus Viegas D, Martins APR, Carvalho CAT, Soares CP, Camargo SEA, Jorge AOC, de Oliveira LD, dans Arch Oral Biol. (2017).

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité