Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Les meilleures parades antistress(4/5)

À l’heure de la reprise, conseils et pratiques pour nous aider à ne pas retomber dans le stress sont les bienvenus. Nous en avons sélectionné plusieurs, notamment inspirés par les bonnes habitudes lagom de nos voisins suédois : voici comment mieux dormir, booster son immunité, bien bouger et respirer, mais aussi se masser et prendre soin de sa peau. Bref, tout pour partir du bon pied dès septembre !

Randonneuse

Bouger et respirer afin de relâcher les tensions

Pratiquer une activité physique régulière est une bonne solution antistress. Non seulement parce que cela permet de sécréter des endorphines, « hormones du bien-être », mais aussi parce que bien respirer aide à relâcher les tensions et à se vider la tête. « Lorsque vous pratiquez une activité physique régulière et modérée comme la nage ou le vélo, vous utilisez les ressources mises à disposition par le corps et facilitez ainsi un retour à l’équilibre entre les systèmes orthosympathique, alors sollicité, et parasympathique », avance Sylvaine Helm-Rauzy.

Le mois de septembre est idéal pour s’engager dans une activité physique. Inutile de s’épuiser dans un sport vous demandant trop d’efforts, l’important est d’être régulier et de ne pas abandonner en cours de route : une activité musculaire prolongée va entraîner un afflux de tryptophane, neuromédiateur important dans la synthèse de la sérotonine. Choisissez donc l’activité qui vous plaît. La marche nordique, par exemple, active la circulation sanguine et facilite le retour veineux, tonifie les muscles des jambes, permet une plus grande amplitude pulmonaire et améliore l’oxygénation du sang.

Quel sport choisir ?

Si vous vivez une période stressante (examens, entretiens d’embauche) ou êtes de tempérament nerveux, une activité plus intense augmentera la sécrétion d’endorphines. Si vous êtes à fleur de peau ou angoissé, privilégiez les disciplines relaxantes qui aident au relâchement musculaire et au lâcher-prise comme le yoga, le tai-chi ou le stretching.

« Dans nombre de disciplines douces, l’accent est mis sur la respiration, rapporte Sylvaine Helm-Rauzy. Bien respirer permet de lâcher les tensions présentes dans le diaphragme et le plexus solaire. Une discipline comme le yoga a un réel impact sur le renforcement musculaire et le travail des muscles profonds, tout en évacuant le stress grâce aux techniques spécifiques de respiration. »

En effet, la respiration est la seule fonction du système nerveux autonome sur laquelle il est possible d’agir consciemment. Lorsqu’on arrive à la contrôler, elle active le système nerveux parasympathique et devient « vivifiante le matin et apaisante le soir ».

L’étude des rythmes biologiques, ou « chronobiologie », part du principe que « tout est rythme » : jours, nuits, saisons, mais également rythme respiratoire, sommeil ou digestion. Concernant le sport, « faites attention à ne pas pratiquer trop tard, après 19 h ou 20 h, précise Sylvaine Helm Rauzy, afin de laisser la température redescendre avant le coucher. »

Faites-le vous-même : exercice de respiration complète

Inspiré du yoga, cet exercice de respiration complète associe les trois « étages » de la respiration : le ventre, la cage thoracique et les clavicules. Il permet de débloquer le diaphragme et d’apaiser le mental rapidement. Idéal en cas d’insomnie.

Allongé sur le dos, placez la main droite au niveau du nombril et la main gauche sur la poitrine. Fermez les yeux, puis inspirez lentement en laissant le ventre se soulever d’abord, puis sentez les côtes et enfin les clavicules s’écarter et se soulever. À l’expiration, le ventre se relâche d’abord, puis les côtes s’abaissent et les clavicules redescendent. Concentrez-vous sur la vague sous vos mains durant dix cycles de respiration.

Et en Suède…

S’épuiser au sport n’est pas lagom. Pour les Suédois, l’activité sportive doit aussi être synonyme de plaisir. Marcher en pleine nature lors d’une session de marche nordique est ainsi l’occasion de nouer de nouvelles amitiés. À Copenhague, une brasserie a même créé un club de running où les membres se retrouvent pour courir avant de prendre un verre ensemble ! Après l’effort, le réconfort.

Des huiles pour mieux s’organiser

La rentrée, c’est aussi le moment des bonnes résolutions. Pour les tenir sur la distance sans stresser, il faut être bien organisé. L’huile essentielle (HE) de laurier noble peut aider : réputée apporter du courage, elle contient un mélange d’alpha-terpinéol, de linalol et d’acétate de terphényle qui va agir sur le système nerveux et équilibrer les systèmes ortho et parasympathiques.

L’HE d’épinette noire, elle, stimule l’organisme grâce à son action cortison like. Enfin, la menthe poivrée est un tonique général qui va monter le niveau de dopamine et stimuler la vigilance et la concentration. Il existe aussi un complexe « concentration » de fleurs de Bach, qui apaise les esprits agités et les aide à se recentrer.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité