Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Les soins écolo pour vos plantes d'intérieur

Plantes d'intérieur et soins écolo

Pour entretenir vos plantes vertes, rien ne vous oblige à courir en jardinerie à la moindre feuille qui jaunit ! Votre cuisine peut vous fournir des engrais et des répulsifs nécessaires pour soigner vos petites protégées en recyclant thés, eau de cuisson et marc de café. Et sans abîmer la planète.

On sait bien depuis les années 1990,  grâce à des études scientifiques, que la simple présence de plantes chez soi suffit à faire baisser notablement le stress. À leur contact, on augmente ses capacités de concentration, de réflexion et de créativité. La perception de la douleur diminue… Un mal de tête ? Rapprochez-vous de votre ficus ! Et surtout donnez-lui de quoi prospérer. Au printemps, nos plantes d’intérieur sortent de leur repos hivernal et entrent dans une période de croissance qui va durer jusqu’à l’automne. Il faut donc les nourrir régulièrement, car en pot, les nutriments sont en quantité très limitée et se trouvent vite épuisés.

Or vous disposez chez vous de quoi fabriquer des engrais naturels pour faire prospérer vos plantes d’intérieur : l’eau de cuisson non salée des légumes (bio de préférence pour éviter les résidus de pesticides) permet, une fois refroidie, d’apporter des vitamines et des minéraux, propices aux végétaux. Attention : n’utilisez pas l’eau de cuisson des pommes de terre, ni celle des pâtes et du riz : elle contient de l’amidon qui est néfaste aux plantes. Au contraire, utilisez-la, bouillante, comme désherbant dans une allée par exemple.

Le thé peut également servir de fertilisant zéro déchet à votre petite jungle intérieure. Lætitia du blog La Green ­Pottery se contente de verser au quotidien ses fonds de tasse de thé dans ses nombreuses plantes, qui se portent à merveille ! Vous pouvez aussi placer vos sachets de thé usagés dans votre arrosoir et ajouter de l’eau pour faire donner à vos plantes un arrosage nutritif.

Par ailleurs, les sachets usagés de thé ou de tisane peuvent servir à fabriquer une très bonne couche de drainage au fond de vos pots, car ils agissent comme des tampons : ils absorbent l’eau en excès empêchant les racines d’être en contact direct avec l’eau et les protégeant des risques de pourriture. Plus besoin d’acheter des billes d’argile en jardinerie !

La décoction d’ail

Elle permet d’assainir ses plantes au printemps : elle est efficace pour lutter contre la plupart des parasites. Aurélia, du podcast À Fleur de Pot dédié aux plantes d’intérieur, nous confie sa recette, qui « fonctionne très bien contre les pucerons et les araignées rouges ».

  1. Hachez ou écrasez 100 grammes d’ail.
  2. Plongez l’ail dans 1 litre d’eau, couvrez et portez à ébullition pendant une vingtaine de minutes.
  3. Laissez reposer durant quelques heures, puis filtrer et pulvérisez sur vos plantes.

Attention : il faut utiliser cette décoction dans les deux jours car elle perd rapidement ses actifs.

À essayer : Le marc de café

Ne jetez plus votre marc de café car il contient des nutriments intéressants pour vos plantes. Tout d’abord, griffez la terre. Déposez ensuite le marc de café. Mélangez-le avec la terre, tassez et arrosez. « Les plantes retrouveront leur vitalité et le marc pourra agir comme répulsif contre les mouches », argumente Laura Bruneau dans son livre Permaculture d’intérieur (Rustica éditions).

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité