Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

S'adapter à l'automne en douceur

Arbre en automne

Avec la rentrée, nous devons non seulement changer de rythme, mais aussi nous adapter alors que les journées raccourcissent et que le temps fraîchit. Les huiles essentielles et l'enseignement de la médecine traditionnelle chinoise renforcent l'organisme et le mental pendant cette période charnière.

Pour accueillir à bras ouverts le cycle des saisons, commençons par observer la nature, source de joie tant les couleurs des arbres et les lumières deviennent chatoyantes. Certes, en automne les jours raccourcissent, mais la luminosité du soleil est plus douce, et si l'été indien est de la partie, on en profite pour prolonger les activités à l'extérieur. Pour autant, quand se profile l'automne, nous sommes nombreux à envisager ce changement de saison avec stress et inquiétude. Notre corps doit faire face à la baisse des températures et au vent qui se lève. Pour certains, ce cycle a beau être naturel, il est propice à une certaine mélancolie, voire à un début de dépression saisonnière. Ainsi, pour ne pas se laisser gagner par les émotions négatives, ou par un premier rhume, le mieux est de se préparer au changement.

Les thérapies globales et holistiques, à l'instar de la médecine traditionnelle chinoise, conseillent d'ailleurs fortement de renforcer le système immunitaire dès la rentrée pour prévenir les premiers frimas de la saison. Un petit coup de froid est si vite arrivé.

Cycle naturel

D'ailleurs, selon le calendrier chinois, en septembre, nous sommes déjà en automne ! Il a commencé le 7 août et à la mi-octobre débutera l'intersaison annonçant l'hiver. Le calendrier chinois est en avance sur le nôtre, car il accorde une autre importance au 21  juin : si chez nous, c'est le jour le plus long, les Chinois l'envisagent comme la date à partir de laquelle les journées vont décliner.

En médecine chinoise, chaque saison est associée à un organe auquel il faut prêter attention. En automne, c'est le poumon, lui-même correspondant à l'élément métal d'après la loi des cinq éléments (bois pour le printemps, feu pour l'été, terre pour l'intersaison, métal pour l'automne et eau pour l'hiver). Émotionnellement, les poumons sont reliés au sentiment de tristesse, sachant que l'antidote est la joie ! Par ailleurs, l'organe de la peau est particulièrement sensible en cette saison où prédomine l'élément métal, lui-même se trouvant en affinité avec la peau. Ainsi, la saison automnale est tout appropriée pour utiliser les massages avec des huiles essentielles. En effet, l'épiderme est la barrière protectrice entre l'intérieur et l'extérieur de notre corps, et en le renforçant, on se protège mieux des virus et des microbes. D'une manière plus générale, les poumons aussi gèrent un type d'énergie défensive, que l'on pourrait comparer à une protection. Du coup, on comprend mieux la combinaison consistant à tonifier l'énergie de la peau, à travailler sa respiration et son oxygénation.

Ancrage dans la terre

Comme les plantes et les arbres, nous avons des racines qui nous relient avec la terre que nous...

foulons, avec la planète que nous habitons et avec notre histoire personnelle. Ainsi, certaines huiles essentielles puissantes sont utiles pendant cette période qui glisse doucement vers l'hiver. C'est le moment de renforcer notre ancrage. L'aromathérapeute Françoise Couic-Marinier conseille des huiles essentielles de racines comme celle de nard de l'Himalaya. Cette plante sacrée – qui sent la terre et d'autres notes subtiles – est très indiquée pour la méditation, et pour contrer l'instabilité qui peut affecter notre vie. Notre aromathérapeute nous précise également que cette racine devient de plus en plus rare et précieuse : « Au Népal, le nard de l'Himalaya fait l'objet de contrôles à la frontière, car il y a des abus de cueillette. Donc il faut l'utiliser avec conscience, un jour par semaine : une seule goutte pure sous la plante des pieds, le soir au coucher. La légende veut qu'en posant une question avant de dormir, on ait la réponse le lendemain matin au réveil ! » Elle est toutefois contre-indiquée pour les enfants et les personnes souffrant de troubles psychiatriques.

Ma formule : changement de saison

LaurierPropriétés Stimulant, antifatigue, remise en route, bonne humeur, immunité, confiance en soi.

Indications Sensibilité aux changements de saison, appréhension, stress, retour au travail.

  • HE d'épinette noire (Picea mariana) 60 gouttes
  • HECT de thym à bornéol (Thymus satureioides borneol-Carvacroliferum) 60 gouttes
  • HE de citron jaune (Citrus limonum) 90 gouttes
  • HE Laurier noble (Laurus nobilis) 90 gouttes
  • HV de jojoba QSP 50 ml

Posologie Le matin après la douche, masser sur la peau sèche la zone des surrénales (reins) avec 10 gouttes du mélange pendant quinze jours. Pour reprendre de l'énergie et de la confiance dans la journée, respirer, avant 16 heures, 3 gouttes sur les poignets. Précautions d'emploi Contre-indiqué pour les personnes hypertendues, ou épileptiques, interdit aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants âgés de moins de 10 ans.

HE : huile essentielle.

HECT : huile essentielle chémotypée.

HV : huile végétale.

1 ml = 25 gouttes.

QSP : quantité suffisante pour.

Stimulation et bonne humeur

Pour bien vivre la rentrée, il est bon de synchroniser ses rythmes. Le début de la journée est une phase très importante en chronobiologie pour réveiller l'énergie du corps et de l'esprit. Dans la formule de notre spécialiste, Françoise Couic-Marinier, on trouve plusieurs huiles essentielles qui apportent la confiance en soi et la stimulation nécessaire pour se retrousser les manches et partir au travail de bonne humeur. L'épinette noire est l'une des huiles essentielles les plus stimulantes : elle agit comme un véritable coup de fouet quand nous n'arrivons pas à nous lever le matin ou quand dans la journée nous avons des petits moments de fatigue. L'huile essentielle de thym à bornéol est un grand antifatigue et un stimulant psychique. Quant au citron jaune, il est bien connu pour tonifier le mental tout en revitalisant l'organisme. Pour booster la confiance en soi et bichonner le système immunitaire, le laurier noble est parfait en cette saison. Il donne du courage et calme les peurs lorsqu'il s'agit de passer à l'action et de développer ses capacités.

Une huile essentielle dans le thé

Levez-vous toujours du bon pied avec cette recette simple à faire : il vous suffit de déposer une goutte d'huile essentielle de bergamote sur votre sachet de thé, qu'il soit noir, vert ou blanc… peu importe. Et de faire infuser pendant cinq minutes. Non seulement vous retrouverez le goût subtil du thé Earl Grey, mais vous aurez aussi accès à tous les bienfaits d'un concentré de bergamote, c'est-à-dire de la bonne humeur, de la confiance en soi et un bon équilibre du système nerveux.

La respiration consciente

Pour compléter ce traitement en externe, le praticien en médecine chinoise Jean Pelissier (www.jeanpelissier.com) conseille fortement de faire des exercices de respiration consciente. Cela permet à la fois de se recentrer et de faire circuler l'énergie des poumons. La cage thoracique s'ouvre tout comme les épaules et le corps se redresse. C'est très bénéfique pour stimuler la circulation sanguine et équilibrer le rythme cardiaque. Vous pouvez y associer la formule de la page précédente en la diffusant dans votre pièce ou, si vous souhaitez le faire pendant la journée, mettez deux gouttes sur un mouchoir. Un moment privilégié peut consister à poser 3 gouttes sur les poignets et à respirer profondément. Et pour que votre organisme et votre mental soient au diapason de cette saison, n'hésitez pas à panacher ces différentes approches en fonction de votre ressenti.

Bien recaler son sommeil

Notre horloge interne se trouve parfois très déboussolée lorsque, après des vacances, il s'agit de retrouver des horaires fixes de travail. Ainsi, l'idéal est de se coucher tôt le soir pour préserver la bonne énergie de l'été, et se lever sans souci tôt le matin… Si le sommeil et l'endormissement sont perturbés, plusieurs huiles essentielles peuvent vous soulager : les plus sédatives sont la lavande vraie, la camomille noble et l'orange douce.

Une semaine de cure phyto-énergétique

Michel Odoul, fondateur de l'Institut français de shiatsu, conseille un mélange de trois huiles essentielles sur des points d'acupuncture de la main suivant le trajet ci-contre. À faire après la formule changement de saison proposée plus haut et après avoir laissé une semaine de battement entre les deux. Chaque matin, pendant une semaine, mélanger dans le creux de sa main 5 gouttes d'huile végétale d'amande douce à 1 goutte de chacune des trois huiles essentielles suivantes. À faire entre la mi-septembre et la mi-octobre pour respecter la saison.

À faire

  • Lavande aspic Elle est en lien avec l'énergie du poumon et de la peau (cicatrisante), les organes qui correspondent à l'automne en médecine traditionnelle chinoise. Elle protège pendant un changement de contexte et en cas d'atmosphère stressante. Son énergie est protectrice, y compris pendant les baisses de température.
  • Pin sylvestre Il protège la sphère respiratoire, et symboliquement, avec ses feuilles aiguilles qui ne tombent pas l'hiver, il renforce l'organisme (antistress et antisurmenage).
  • Ravintsara Cette huile essentielle protectrice de la sphère bronchique repousse les agressions extérieures, les virus et les microbes.
Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité