Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L'action du thé vert percé sur le cancer

Thé vert

De nombreuses études ont montré l’intérêt du thé vert dans les cas de cancer. Pour le cancer de la bouche, il avait été mis en évidence qu’un de ses composés majeurs, le polyphénol epigallocatechine gallate (ou EGCG), tuait les cellules cancéreuses tout en accentuant la protection des cellules saines, mais sans que les chercheurs sachent comment. Une récente recherche in vitro pourrait expliquer cet apparent paradoxe. Il semblerait que l’EGCG génère du stress oxydatif (espèce réactive de l’oxygène, ou ERO) au sein de la mitochondrie de la cellule cancéreuse. Cette attaque radicalaire enclencherait alors au sein de la cellule cancéreuse une réaction en chaîne de production supplémentaire d’ERO d’une part, et de diminution de ses protections antioxydantes d’autre part, menant ainsi à sa destruction. Derrière cette description un peu technique et abstraite du processus se cache un enjeu de taille, à savoir la mise au point de traitements qui, à la différence des chimiothérapies actuelles, ne viseraient que les cellules cancéreuses, et pas les cellules saines.

Molecular Nutrition & Food Research, 2014

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité