Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

La grenade livre ses secrets

Fleur de grenadier

La grenade doit sa réputation d’aliment anti-âge à un taux élevé en antioxydants. Elle contient notamment des tanins ellagiques. Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont voulu aller plus loin afin de comprendre les mécanismes d’action de ces molécules dans l’organisme. Ils ont découvert que les tanins ellagiques participaient au renouvellement des mitochondries, un phénomène qui normalement s’altère avec l’âge. Or les mitochondries sont des structures présentes dans les cellules pour leur procurer de l’énergie. Le moteur cellulaire, en quelque sorte. Lorsque les mitochondries vieillissent, elles deviennent moins efficaces, ce qui entraîne la fonte musculaire, entre autres problèmes métaboliques liés à l’âge. Petit bémol : les tanins ellagiques ne deviennent actifs qu’après avoir été transformés par les bactéries de l’intestin en urolithine A. Sauf que tout le monde ne possède pas ces bactéries. Il faut aussi savoir que dans le jus de grenade, la teneur en tanins ellagiques est variable. On peut deviner leur présence au goût astringent dont ils sont responsables.

Publié dans Nature Medicine, 2016

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité