Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Se soigner cet hiver avec les arbres (2/9)

L’olivier stimule la fertilité, le chêne renforce, le bouleau purifie… Fascinants à contempler, les arbres nous rendent aussi de fiers services sur le plan de la santé ! En tisanes, décoctions ou macérats de bourgeons, ils déploient pour nous un riche éventail de solutions thérapeutiques à redécouvrir. Des remèdes souvent anciens et éprouvés, particulièrement bien adaptés aux maux de l’hiver.

chêne

Le chêne pédonculé

Force et tonus

Dans beaucoup de traditions Quercus robur est un arbre sacré. Pour les Celtes, il symbolise l’axe du monde. Pour les Grecs, il est l’arbre de Zeus. On retrouve cette symbolique jusque dans son nom latin puisque robur signifie force. Ses feuilles et surtout son écorce sont très riches en tanins qui protègent l’arbre contre les attaques des parasites. Utilisés en tannerie pour améliorer la résistance du cuir, ces tanins sont aussi valorisés en oenologie pour apporter des arômes aux vins et les prémunir contre l’oxydation.

En médecine populaire, le chêne est utilisé comme tonique général et pour ses propriétés astringentes – il resserre les tissus – anti-diarrhéique, antiseptique et...

anti-inflammatoire des muqueuses. Cependant, l’écorce est irritante pour le tube digestif. Aujourd’hui, on recommande donc la décoction (surtout en bain de bouche ou en gargarisme) contre les maux de bouche et l’angine : plonger 1 cuillère à café d’écorce par tasse, faire bouillir 5 minutes et infuser 10 minutes. Les feuilles se prennent également en décoction : utiliser une Le frêne (Fraxinus excelsior) fait partie des meilleurs végétaux à notre disposition pour combattre les états inflammatoires des articulations et des cartilages. Il est également diurétique et détoxifiant, ce qui vient compléter son action anti-rhumatispoignée par litre, faire bouillir à légère ébullition 10 minutes puis laisser infuser 10 minutes.

Au Japon et en Corée, l’oaky ou vinaigre de chêne est employé traditionnellement en cas de morsure ou d’ingestion de nourriture avariée. Il est élaboré en liquéfiant les émanations issues de la combustion lente et contrôlée du bois de chêne. Le spectre d’action de l’oaky est extrêmement large : problèmes de peau et de démangeaison, problèmes de foie ou de gestion de la glycémie.

Gemmothérapie
Vitalité

En gemmothérapie, le chêne apporte sa force : il est donc indiqué en cas de fatigue, burnout, convalescence ou encore hypotension. Le macérat de bourgeon est aussi conseillé aux hommes pour stimuler leur sécrétion de testostérone.

Mode d’emploi
• Prendre 10 gouttes par jour, à distance des repas.
• Réaliser une cure de 21 jours, à renouveler 3 fois si nécessaire en faisant des pauses de 7 jours.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité